Publié par Responsable éditotial

P&P.

Indice de masse corporelle du jeune adulte et risque de cancer

Étude incluant 19.593 anciens étudiants de Harvard examinés vers l'àge de 18,4 ans puis interrogés vers 45,1 ans :


Un IMC élevé chez l'adulte jeune est associé, quelques décennies plus tard, à un risque augmenté de mortalité par cancer, notamment pulmonaire et cutané. On observe également des associations apparentes avec des cancers œsophagiens et urogénitaux.

Gray & Coll., Annals of Oncology, 15 juin 2010 ; prépublication en ligne.

 En savoir plus...


Body mass index of young adults and risk of cancers

Study including 19,593 Harvard ex-students examined at the age of 18.4 years then questioned at the age of 45.1 years: Higher BMI in early adulthood appears to be a direct risk factor for selected malignancies several decades later, namely lungs and skin cancer. There were also apparent associations for cancers of the oesophagus and urogenital sites.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :