Publié par Responsable éditorial

 

TIC santé - e-administration

Le gouvernement britannique abandonne son vaste projet de base de données centralisée de santé


10/08/11 - Le gouvernement britannique devrait abandonner son très vaste et très coûteux projet Electronic Health Record visant à centraliser les dossiers médicaux de chaque citoyen, rapporte le quotidien The Independant du 3 août.Après 9 années d'effort et 2,7 milliards de Livres Sterling déjà dépensés, le gouvernement suit les recommandations d'un rapport des Commons qui pointait du doigt le gouffre financier sans fond du projet, mais aussi, et surtout, le manque de gouvernance et de leadership du ministère, tout en évoquant son incapacité à réunir et "à inclure dans les prises de décisions les professionnels de la Santé". Après la centralisation, le gouvernement mise désormais sur une décentralisation de l'informatique de santé du pays et devrait permettre désormais aux hôpitaux et aux autorités locales de développer leur propre système d'information. L'annonce officielle de cet enterrement de première classe est prévue le mois prochain.
> http://www.lemagit.fr/article/gouvernement-sante-grande-bretagne/9218/1/les-britanniques-enterrent-leur-systeme-sante-centralise/

 

"Espace Pro" ou "Espace Daube" ?


13/08/11 - Une mise à jour estivale du banc d'essai de l'Espace pro d'Ameli par l'impitoyable médecin généraliste, le Dr Fraslin. "La e-secu ne décolle toujours pas chez les médecins. Frédéric van Roekeghem s'en arrache les cheveux". Il faut dire que rédiger un protocole de soins électronique en ligne reste "un vrai parcours du combattant". Il faut avoir un assuré du régime général, ne pas utiliser la dernière version d'Internet Explorer (incompatible), surfer entre les bugs et les pannes de l’interface de l'Espace Pro. "Une opération qui devrait pouvoir être réalisée en quelques clics (...) impose plusieurs essais et au moins une journée avant d’arriver à son terme !", avec "à chaque fois une migraine carabinée !".
> http://www.i-med.fr/spip.php?article440



Près de 16 000 DMP créés en six mois


01/08/11 - 15 706 dossiers médicaux personnels (DMP) ont été créés sur l'ensemble du territoire national, depuis l'ouverture de ce service le 16 décembre 2010, selon les données présentées le 7 juillet 2011 par l'ASIP Santé lors de ses dernières rencontres inter-régionales et reprises dans une dépêche TIC Santé. Côté contenu, seulement 10 000 documents ont été alimentés depuis l'ouverture du service. Plus de neuf DMP sur dix ont été créés dans les quatre "régions expérimentatrices" du déploiement national, en premier lieu l'Alsace (6 829), suivie de la Picardie (3 867), de l'Aquitaine (2 306) et de la Franche-Comté (1 555). Les premiers logiciels "DMP-compatibles" sont devenus en avril la principale source de création de DMP. Début juillet, 250 professionnels de santé libéraux et 12 établissements de santé étaient équipés de tels outils.  L'objectif de l'ASIP est d'atteindre 40 établissements et 2 250 professionnels de santé avant la fin 2011. L'agence ajoute que 391 "correspondants DMP" étaient enregistrés dans les établissements de santé au 1er juillet 2011.
Dans deux communiqués du 29 juillet, l'ASIP annonce le lancement de deux appels à projets "DMP en établissement de santé" et "Déploiement du DMP en région".
> Dépêche TIC Santé : http://www.ticsante.com/show.php?page=story&id=1023&story=1023
> Les communiqués et les présentations de la 9e édition des Rencontres Inter-Régionales :
 http://esante.gouv.fr/territoires
Capture-d-ecran-2011-08-22-a-08.16.34.jpg

Newsletter réalisée par Gérard Bieth - ©  www.annuaire-secu.com - Le portail indépendant des agents de la Sécurité sociale


lire aussi

 

 Ameli Espace pro .... les limites de la "compétence informatique"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :