Publié par PrévaRance

publicNotice_medium.png

Une expérience réussie de dépistage systématique
Le dépistage systématique des patients à haut risque cardio-vasculaire suivi d’une prise en charge adaptée est-il faisable et bénéfique en population générale ou relève-t-il de l’utopie ?

C’est à cette question qu’a tenté de répondre l’étude PrévaRance dont les résultats ont été rapportés à Nantes par le Dr Thierry Denolle.

 

        Ce travail a été mené en Bretagne, dans le canton de Dinan. L’objectif était d’identifier parmi les hommes de 50 à 54 ans et les femmes de 60 à 64 ans, ceux et celles présentant un risque cardiovasculaire élevé défini par la présence de 2 facteurs de risque en plus de l'âge, d'un diabète ancien, d'une complication rénale ou cardiovasculaire. Pour cela, différents professionnels de santé du canton ont été mis à contribution : 18 généralistes ont participé à l’étude, ainsi que 11 pharmaciens, 15 infirmières 2 diététiciennes et un éducateur physique. Le dépistage était proposé en consultation par les généralistes. Dans la première année de l’étude, chaque médecin devait idéalement proposer ce dépistage à au moins 60% des patients de sa clientèle rentrant dans les tranches d’ages définies ci-dessus. Cet objectif qui a largement été atteint.

1/4 de la population cible

Une fois dépistés, les patients à haut risque cardiovasculaire, soit un quart de la population cible, se sont vu proposer une prise en charge gratuite par une équipe multidisciplinaire. Plus d’un tiers (37%) l'ont suivi pendant 19 mois en moyenne. Ce programme a permis de réduire significativement la pression artérielle et le LDL cholestérol des patients. En revanche aucun impact n’a été mis en évidence sur l’IMC, le tabagisme, l’activité physique et la consommation d’alcool. Au total, « en sensibilisant médecins généralistes et patients ce programme de prévention a permis à un tiers des patients à haut risque de ne plus l'être en fin de programme" se félicite Thierry Denolle.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :