Publié par Responsable éditorial

 

Le boeuf bourguignon, les cuisiniers et la rémunération à la performance-bourgui-7502f-copie-1.jpg


          Pour vous convaincre de l’absurdité et du danger du paiement à la performance, je vais transposer ce système dans le monde de la cuisine, et plus précisément autour du boeuf bourguignon. Ce célèbre ragoût de boeuf mariné au vin rouge fait partie de notre patrimoine national. Sur cette base, la recette comporte de nombreuses variantes, traduisant la richesse et la diversité de la gastronomie française.


         La qualité de la médecine française se traduit aussi par la richesse et la diversité des approches d’une maladie, traduisant la variété des individus, des formes d’une même affection, de l’environnement du malade, de ses aspirations profondes, des ses valeurs, de sa capacité à suivre un traitement. Bref, de tout ce qui touche à l’Humain.

.

 

lire tout l'article

 

 

 

analyse de l'auteur ............

[1] La signature de la convention qui régit les rapports entre l’assurance maladie et les médecins est une farce à la française. Les syndicats de salariés n’ont pas les moyens de fonctionner avec les seules cotisations de leurs adhérents. On leur a donc offert la gestion de la sécurité sociale qui salarie et fait vivre leurs permanents. Ces syndicats font même semblant de prendre des décisions au nom des salariés qu’ils représentent, alors que c’est le ministre qui décide de tout. Ils se taisent car ils ne peuvent se permettre de perdre cette vache à lait. Les élections à la sécurité sociale ont été habilement supprimées pour éviter l’apparition de nouveaux syndicats concurrents et mieux les tenir en laisse.

Les médecins sont muselés de la même manière : leurs syndicats n’ont pas un sou, mais sont subventionnés en tant que "partenaires conventionnels" s’ils signent la convention. Le jeu pour eux est de faire semblant de défendre leurs adhérents, tout en sachant qu’ils n’ont pas les moyens de ne pas signer.

 


Source : ATOUTE.ORG

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :