Publié par Formindep

HAS et conflits d’intérêts
Suite à la réponse de la HAS, le Formindep maintient sa demande de retrait de deux recommandations professionnelles

"Le 16 mars dernier, le Formindep interpelait par courrier la HAS (Haute autorité de santé) à propos de deux recommandations professionnelles importantes : celles sur la maladie d’Alzheimer de mars 2008 et sur le diabète de type de 2 de novembre 2006.

              La mauvaise gestion des nombreux conflits d’intérêts des experts ayant élaboré ces recommandations professionnelles, les rendaient à nos yeux «  peu recommandables  », recoupant en cela le constat sur le fond d’une revue indépendante comme la revue Prescrire, qui recommande de ne pas appliquer ces recommandations.  [1]

                       Par exemple, comment ne pas faire un lien entre le fait que, selon Prescrire, la recommandation sur la maladie d’Alzheimer propose un «  usage extensif  » des médicaments anti-Alzheimer à l’efficacité largement contestée internationalement, et que la majorité des membres du groupe de travail a des liens d’intérêts parfois majeurs avec l’ensemble des firmes commercialisant ces médicaments ?

lire LA SUITE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :