Publié par Formation Médicale Continue

Des conflits d’intérêts manifestes à la Haute autorité de santégardasil_vaccin_inside.jpg


Pour mieux comprendre ce qui amène les autorités à protéger absolument ce vaccin, il faut regarder, comme dans l’affaire du Mediator, du côté des pressions exercées par le laboratoire, dans le cas présent, Sanofi Pasteur, géant français de la pharmacie.

Le plus pertinent est de rechercher les conflits d’intérêts concernant les experts.

Ainsi, dans le groupe de travail « Stratégies de dépistage du cancer du col de l’utérus », qui s’est réuni pendant plus d’un an pour éclairer les politiques publiques, on trouve des personnes ayant plusieurs casquettes. (...)

 

consulter les articles récents en cliquant sur le lien suivant:

http://www.google.fr/search?client=safari&rls=en&q=gardasil&ie=UTF-8&oe=UTF-8&redir_esc=&ei=5IgATd2-GsWVOuDl3KYB#q=gardasil&hl=fr&client=safari&rls=en&prmd=ivun&source=lnt&tbs=rltm:1&sa=X&ei=5IgATZ2QJ5jc4waIhYX0Ag&ved=0CAwQpwU&fp=1&cad=b

 

 

 HAS  Avis du    18 avril 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :