Publié par Responsable éditorial

en  février 2008 , dans le cadre  de la politique d'assurance qualité,

le LAM BIODIN -DINANadressait une Enquête de satisfaction "prescripteurs"  

 

linkCapture-d-ecran-2012-03-10-a-07.37.35.jpg

 

 
 ____BIODIN.jpg Dans le cadre  de l' APP ( Amélioration des Pratiques Professionnelles) des Médecins undefinedGénéralistes interpellaient les BIOLOGISTES

en  février 2008 nous écrivions
        Nous réclamons  que  tout résultat biologique devrait être transmis au  médecin traitant , sauf avis contraire du patient 
(analyse demandé par un autre médecin que  le médecin traitant)
      * le secrétariat  devant  s'assurer  du  nom du  médecin traitant  et de la non oppossition de l'envoi    
courier validé par le BUREAU  de la FMC

  

 

  QUATRE ans aprés  nous écrivons
        Nous réclamons  que  tout résultat biologique devrait être transmis au  médecin traitant , sauf avis contraire du patient 
(analyse demandé par un autre médecin que  le médecin traitant)
      * le secrétariat  devant  s'assurer  du  nom du  médecin traitant  et de la non oppossition de l'envoi    
courier validé par le BUREAU  de la FMC

  


 

Biologie médicale

Les mesures phares : ordonnance n°10-49 du 13 janvier 2010

"d’inciter fortement au regroupement des compétences dans l’intérêt de la prestation médicale rendue au patient et à son médecin traitant.

Un LBM doit ainsi être capable de traiter par lui-même 85% des examens qu’il prélève : sa compétence doit être réelle sur la très grande majorité des actes de la discipline ;

http://www.sante.gouv.fr/biologie-medicale.html


La responsabilité du médecin traitant

dans le parcours de soins coordonnés

 lien

 

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :