Publié par Formation Médicale Continue

     memobio.jpg  Ces sites  vous aideront dans vos diagnostics biologiques

Biochimie
Diabète,Dyslipidémies,Pathologies rénales,Pathologies hépatiques,Pancréatites aiguës,
Marqueurs cardiaques,
Troubles hydro-électrolytiques,Troubles acido-basiques,Métabolisme phospho-calcique,
Pathologies thyroïdiennes
Pathologies surrénaliennes,Marqueurs tumoraux,Marqueurs hormonologiques,Hyperuricémies


Hématologie
Anémies,Thrombopénies,Syndromes mononucléosiques,Syndromes lymphoprolifératifs,
Syndromes myéloprolifératifs,Syndromes myélodysplasiques,Leucémies aiguës,Hémostase,Immuno-hématologie,Photos


Immunologie
Allergologie,Auto-immunité,Electrophorèse,Inflammation

Bactériologie
Par bactérie,Par prélèvement,Interprétation de l'antibiogramme,Pathologies bactériennes,Techniques utilisées en bactériologie

Virologie
VIH,VHA,VHB,VHC,EBV,CMV,HSV

Parasitologie
Techniques de prélèvement,Diagnostic direct,Sérologies,Techniques de laboratoire
Etiologies par prélèvement,Etiologies par organe atteint,Répartition géographique,Paludisme,Toxoplasmose,Cycles parasitaires,Fiches par parasite



banniere-francais.jpg
avec des images représentatives de l'hémogramme et du myélogramme et des textes adaptés.



EXEMPLE : Anémies : démarche et terminologie générale
Définition
Baisse de l’hémoglobine (Hb) circulante en deçà des valeurs normales pour l’âge (homme : <13 g/dl : femme : < 12 g/dl ; enfant : < 11 g/dl)
 

Hémoglobine = principal constituant du globule rouge, elle fixe l’oxygène (alvéoles pulmonaires) et le libère au niveau des tissus utilisateurs; le flux sanguin des hématies est sous la dépendance du rythme et de la pression cardiaques.
 
Globule rouge (GR) ou hématie ou érythrocyte = structure cellulaire anucléée réduite à une membrane qui contient une solution d’hémoglobine, et plusieurs enzymes (protègent l’Hb et la membrane des phénomènes oxydatifs)
 
Indices érythrocytaires :
* Volume Globulaire Moyen (VGM) = 80 – 100 fl chez l’adulte (= volume moyen de chaque GR)
            Microcytose    :   < 80 fl      (< 75 fl enfant)         définit les anémies microcytaires
            Normocytose  :  80 – 100 fl                               définit les anémies normocytaires
            Macrocytose   :   > 100 fl                                  définit les anémies macrocytaires
 
* Concentration corpusculaire hémoglobinique moyenne (CCHM ou CCMH) = = 32 – 36 g/dl (=concentration en Hb dans 100 ml de GR )
            Hypochromie       :   < 32 g/dl                            définit les anémies hypochromes
            Normochromie     : 32 – 36 g/dl                          définit les anémies normochromes
            « hyperchromie » :   > 36 g/dl
 
* Teneur corpusculaire moyenne en hémoglobine (TCMH) = 27 -32 pg (quantité d’Hb dans un GR)
 
* Durée de vie normale du GR  = 120 jours  (les GR âgés sont phagocytés par les macrophages de la moelle osseuse et l’Hb catabolisée produit la bilirubine, qui va se conjuguer au niveau hépatique pour être éliminée par la bile)
 
Réticulocytes (voir lien avec « réticulocytes ») = hématies produites par la moelle depuis moins de 3 jours, et contenant encore un peu d’ARN (qui permet une coloration spécifique).
Nombre normal = 20 -80 G/L
Anémie régénérative si > 150 G/L
Anémie non ou peu régénérative si inf. 150 G/L
 
Démarche générale
 
- Signes cliniques de l’anémie : permettent souvent de définir si elle est d’installation progressive ou au contraire d’installation brutale
Les aspects cliniques sont décrits sommairement dans les divers chapitres spécifiques; vous pouvez également vous reporter au site de la Société Française d’Hématologie (SFH):
http://sfh.hematologie.net/fr/pages/rub_infopro_enseign.html
 
- Démarche bioclinique:
* toujours interpréter l’anémie avec les autres paramètres de l’hémogramme :
            anémie isolée ?
            anémie associée à … autre(s) cytopénie(s) = démarche d’une bi ou pancytopénie
                                        … une hyperleucocytose = démarche spécifique…
* quelques examens complémentaires sont souvent nécessaires, mais la démarche peut être simplifiée quand une étiologie apparaît à l’évidence. Trois examens ont un rôle fondamental :
            - VGM (avec secondairement la CCMH)
            - examen attentif du frottis sanguin coloré au MGG
            - numération des réticulocytes
 
 
NB : il existe de « fausses » anémies par hémodilution (augmentation du volume plasmatique qui entraîne une diminution relative de l’Hb) :
            seconde partie de la grossesse
            insuffisance cardiaque
            splénomégalie importante (quelle que soit l’étiologie; fait partie de l’ « hypersplénisme »)
            grandes hyperprotidémies (essentiellement les gammapathies monoclonales et surtout les pics IgM, par augmentation de la pression oncotique du plasma)
 


LIEN

Anémies : démarche et terminologie générale
Principales étiologies des anémies normocytaires
Anémies hémolytiques corpusculaires et extracorpusculaires
Polyglobulies primitives et secondaires
Anomalies morphologiques des hématies
Hyperbasophilies
Hyperéosinophilies
Hyperleucocytoses à polynucléaires neutrophiles
Hyperlymphocytoses chez l'enfant
Hyperlymphocytose chez l'adulte
Macrocytoses et anémies macrocytaires
Microcytose et anémies microcytaires
Monocytoses
Myélémies
Neutropénies et agranulocytoses
Pancytopénies
Plasmocytoses sanguines
Thrombopénies
Thrombocytoses

Démarche diagnostique devant une/des adénopathie(s)
Démarche diagnostique devant une splénomégalie
Démarche devant une Vitesse de Sédimentation accélérée


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :