Publié par Preuves & Pratiques

P&P.


 

Risque après arrêt rapide des antidépresseurs.

Étude américaine incluant 398 patients ayant des troubles dépressifs majeurs, des troubles paniques ou des troubles bipolaires I ou II, tous diagnostiqués à l'aide du DSM-IV :



le risque de rechute de dépression ou de panique tend à s'exprimer dans des délais beaucoup plus brefs si le traitement par antidépresseur, quel qu'il soit,


 

a été arrêté trop vite (en 1-7 jours)

 

plutôt que graduellement (en 14 jours ou plus).


 

Baldessarini & Coll., American Journal of Psychiatry, 17 mai 2010 ; prépublication en ligne.

En savoir plus...


Illness risks after rapid discontinuation of antidepressants.

American study including 398 patients having major depressive disorders, bipolar I panic disorder and bipolar II panic disorder, diagnosed by a DSM-IV: the recurrence risk for depression or panic was much shorter after rapid (in 1 to7 days) than after gradual discontinuation (in 14 days or more) of antidepressants.

Baldessarini & Coll., American Journal of Psychiatry, 17 mai 2010 ; prépublication en ligne.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :