Publié par Formation Médicale Continue

Réduire le nombre d'IRM 

         Dans un rapport, l'Assurance maladie pointe


"la fréquence très élevée des actes d'IRM des membres inférieurs"

qui"pose la question de la pertinence de leurs indications"Unknown-copie-6.jpeg

 

    L'utilisation de l'IRM pour l'exploration des lésions des membres est d'ailleurs "très supérieure" en France par rapport aux pays européens et nord-américains. Sur les 3,3 millions d'IRM réalisées en 2013, plus d'un million sont des IRM du membre inférieur.


        Pour 52% des bénéficiaires, elle n'a pas été précédée d'une radiographie, comme le recommande la HAS (Haute autorité de santé).

 

"On peut estimer, en première approche, qu'une réduction de 15% du nombre d'IRM des membres inférieurs pourrait être obtenue sans perte de chance pour les patients", estime l'Assurance maladie.

 

 

 

HAS / Exploration ostéo-articulaire des membres par IRM :link intérêt diagnostique des équipements à champ modéré et des équipements dédiés - Rapport d'évaluation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :