Publié par Responsable éditorial

LogoGQ_dinanest-8-.jpg
Réunion plénière
du Groupe Qualité de Dinan Est ,
le mercredi 8  juin

 

 

 

 

Thème :

Opinion des généralistes sur les para-médicaux :

pouvons nous travailler ensemble ?

 


 

Ce travail  servira à une publication au  5ème Congrés de la Médecine Générale de NICE  LIEN

copieecran-2011-06-09-a-17.50.03.jpg

en complément de la thèse

"Quelles représentations ont les professionnels de santé du médecin généraliste et de la médecine générale ?"

 

Animation Dr Laure FIQUET

Chef de Clinique de Médecine Générale
Département de Médecine Générale
Faculté de Médecine de Rennes
2, av. du Pr Léon Bernard
35043 Rennes Cedex


thèse  de Mme FIQUET Laure    Université de Rennes 1. Faculté de médecine.    28 octobre 2010

 Comment les infirmiers et les masseurs-kinésithérapeutes se représentent-ils le médecin généraliste ? Etude qualitative par focus group.
___________________________________________________________________________

Résumé


Contexte :

La coopération entre professionnels de santé apparait comme un enjeu majeur des   soins de première ligne, particulièrement les infirmiers, les masseurs-kinésithérapeutes et les médecins généralistes.

Travailler dans une logique de collaboration implique un climat d‟équipe favorable et des valeurs communes.Dans ce cadre, les représentations de chacune de ces professions peuvent constituer des freins à la promotion des coopérations.Notre étude a pour objet d‟analyser comment les infirmiers et les masseurs-kinésithérapeutes se représentent le médecin généraliste.

Méthode : Une étude qualitative comportant quatre focus group a été réalisée auprès d‟étudiants infirmiers et masseurs-kinésithérapeutes ainsi qu‟auprès de professionnels installés en libéral.

Résultats :

Les représentations du médecin généraliste, pour ces professionnels, apparaissent complexes, elles sont différentes selon chaque profession et selon chaque individu.

Le statut du médecin est celui d‟une personne de haut niveau socioculturel.

Les fonctions de diagnostic et de prescriptions caractérisent le médecin généraliste.

La rémunération de celui-ci est souvent critiquée, en particulier le niveau de rémunération, mais apparait justifiée compte-tenu du niveau d‟études et de responsabilités.

La communication entre professionnels reste difficile, et les relations, bien que cordiales, sont marquées par la hiérarchie et la domination du médecin sur les autres professionnels.

Le manque de reconnaissance dont souffre les kinésithérapeutes et les infirmiers est souligné et une volonté forte d‟autonomie est exprimée.

 

Conclusion :

La représentation du médecin généraliste reste marquée par la hiérarchie et le manque de reconnaissance, pour les infirmiers et les kinésithérapeutes.

Promouvoir des pratiques de collaboration entre ces professionnels implique donc de faire évoluer ces représentations.

La connaissance et la reconnaissance par le médecin généraliste des compétences de chaque professionnel est indispensable, les formations interprofessionnelles et la définition du role de chaque professionnel peuvent ainsi contribuer à l‟amélioration des soins.


Mots clés : Représentations, Médecins généralistes, Infirmiers, Masseurs-kinésithérapeutes, Coopérations ___________________________________________________________________________________________________

http://www.ordremk.fr/decouvrir-l-ordre/

 

http://www.ordre-infirmiers.fr/


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :