Publié par Formation Médicale Continue

OBJET : Utilisation de la messagerie médicale sécurisée dans le système de santé français

Manifeste des "900": lettre au Député Gérard BAPT GG-2012-09-12-a-20.10.20.jpg 

 

 

 


 

10 PROPOSITIONS POUR RÉUSSIR

 

1. Nommer un chef de projet unique,

2. Une seule messagerie sécurisée tout de suite

3. Garantir lʼintégration avec les logiciels métiers

4. Faire une priorité au numérique par rapport au papier

5. Accorder la priorité au déploiement d'un système d'information ergonomique, centré sur l'homme

6. Ne pas sursécuriser : émettre depuis une adresse sécurisée vers une autre adresse sécurisée est suffisant

7. Inciter fortement l'émission numérique vers tout professionnel de santé possédant une adresse de messagerie sécurisée, avec copie à tous les intervenants

8. Valoriser l'information médicale, source de sécurité pour le patient

9. Appliquer l'adage "trop d'information tue l'information" en valorisant des démarches qualités sur le contenu des messages

10. Exiger que les acteurs du système d'information déclarent leurs conflits d'intérêts.

 


 

à ire en entier "tranquillement "

télécharger le document complet 13 pages en pdf  LIEN à ire en entier "tranquillement "

 

 

Un extrait

"L'IMPOSSIBILITÉ DE SE REMETTRE EN CAUSE

" Les pouvoirs publics n'arrivent pas à se remettre en cause; les missions succèdent aux missions, les expérimentations aux expérimentations, les subventions aux subventions, consommant inutilement de l'argent public.

UN PROCESSUS DE DEUIL À FAIRE PAR LES POUVOIRS PUBLICS

" Faire un processus de deuil pour un gestionnaire qui imagine bien faire avec des procédures de sécurisation complexes, des envois avec de beaux courriers en couleurs est difficile.
" Il est curieux notamment dans les 10 dernières années, que l'on ait construit dans une ambiance d'échecs successifs avec promesses de lendemains meilleurs.

" Si l'IGAS, missionnée par Monsieur le Ministre de la Santé Xavier Bertrand, a analysé finement la complexité du pilotage du système d'information de la santé, à aucun moment on n'évoque les résultats, la dématérialisation, la quantité de documents échangés, la mise en place d'indicateurs.
" Un peu comme si une entreprise n'était pas évaluée sur ses produits (services ou industriels)."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :