Publié par Responsable éditorial

Les 77 médicaments (DCI) suivis de près par l’AFSSAPSUnknown-copie-6.jpeg
L’AFSSAPS a rendu publique ce lundi 31 Janvier 2011

la liste de 77 médicaments et de 12 familles de médicaments placés « sous surveillance renforcée ».

L’Agence rappelle que tous les médicaments disponibles sur le marché en France font l’objet d’une surveillance et que ceux figurant sur cette liste feront l’objet d’un « suivi renforcé » ou d’une enquête de pharmacovigilance, qui permettra de prendre les mesures adaptées « si nécessaire ».

Les médicaments antidouleur contenant du DXP (dextropropoxyphène) comme le Di-Antalvic, Propofan et génériques feront l’objet d’un retrait d’autorisation de mise sur le marché (AMM) le 1er mars.

L’AFSSAPS avait déjà annoncé en juin 2009 le retrait progressif de ces médicaments, avant le retrait définitif préconisé par l’Agence européenne du médicament.


Lien sur la liste AFSSAPS



pour en savoir plus ; formation indemnisée

Prévention de la iatrogénie
chez les personnes âgées
 (deux jours)

Vendredi 8 & Samedi 9 Avril 2011 
à
Dinan
  LIEU séminaire

INSCRIPTIONS : Unknown-copie-1.jpeg 

  Chaque année, la iatrogénie médicamenteuse serait responsable d’environ 128 000 hospitalisations. Certaines pathologies iatrogènes sont inhérentes à l’usage des médicaments dans les conditions normales d'emploi et donc inévitables. D’autres sont évitables car elles résultent d’une utilisation des médicaments non conforme aux indications et recommandations.

Nous savons que l’âge entraîne une modification des conditions d’assimilation et d’élimination des médicaments. Le vieillissement vient progressivement altérer les principales fonctions physiologiques et, entre autres, compliquer pour beaucoup de personnes âgées « leurs relations avec les médicaments » alors qu’elles en ont plus que jamais besoin. Mieux informés, nous serons capables de prescrire de façon plus pertinente.

 

 

Objectifs généraux

§  Eviter les interactions médicamenteuses graves

§  Reconnaître les facteurs influençant la iatrogénie chez la personne âgée

§  Enumérer les règles de surveillance des médicaments à marge thérapeutique étroite

§  Evaluer les bénéfices /risques d’un médicament chez la personne âgée.

§ Contacter spontanément le centre de pharmacovigilance et déclarer un événement indésirable d'un médicament.


experts:
Pr Emmanuel OGER - Dr Rémy THIRION  - Dr  Sylvie LOTTON - Dr  Didier PAREZ
 

ogc.jpg

Ce séminaire est indemnisé à raison de 30 C le repas de midi et la nuitée sont  pris en charge(voir conditions sur le site)




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :