Publié par Responsable éditorial

"Le Malade en fin de vie" : diaporama de l'Ordre des Médecins

 

  "En toute circonstance le médecin doit prendre en compte  les souffrances du malade et s’efforcer de les soulager avec les   moyens dont il dispose.

   Il doit quoiqu’il en soit toujours respecter la volonté du patient lorsque celui-ci est conscient tout en s’efforçant de le convaincre de la nécessité de certaines explorations ou certains traitements

   La décision visée par la loi du 22 avril 2005 et Le II de l’article 37 ne concerne que la limitation ou l’arrêt de certaines thérapeutiques, l’administration de substances létales est interdite (CDM Art. 38) :

            Le médecin ne doit pas provoquer délibérément la mort.

    En revanche même lorsque la patient  décide de cesser certains traitements la mission du médecin ne cesse pas :  le confort, le traitement de l’angoisse et des douleurs du patient, ainsi que le soutien de l’entourage doivent rester sa préoccupation.

 


 

retrouver des réponses sur  :


   La personne de confiance


   Les directives anticipées

 

 

téléchargement  :  diaporama    OU      pdf

 

 


source

 

 

Conseil national de l’Ordre des médecinstoplogo.jpg

Avril 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :