Publié par Formation Médicale Continue

Capture-d-ecran-2012-11-03-a-08.04.27.jpg

- Editorial -

Explications de texte de la CARMF   TELECHARGER


 

Voiçi les 4  questions

 

1/

Capture-d-ecran-2012-11-03-a-08.07.00.jpg

 


 

2/

Capture-d-ecran-2012-11-03-a-08.07.05.jpg

 


 

3/

Capture-d-ecran-2012-11-03-a-08.07.11.jpg

 


 

4/

Capture-d-ecran-2012-11-03-a-08.07.15.jpg

-


 

voiçi un FAC SIMILE de réponse

Capture-d-ecran-2012-11-03-a-08.10.04.jpg

 

 


 

 

et  des reponses de syndicats :

 

-MG France qui a signé la convention et  le dernier avenant 8

QUESTION 1 : 65 ANS
Contrairement à ce que le Président laisse croire, l’ASV est bien toujours à taux plein à 65 ans comme le régime complémentaire.
REFUSEZ la double peine prônée par le Dr Maudrux qui veut faire payer aux actifs d’aujourd’hui les erreurs de gestion des 20 dernières années.
Donc la seule réponse à apporter est : MAINTIEN A 65 ANS


QUESTION 2 : MIXAGE
Bien sûr il faut un MIXAGE à 50/50 entre hausse des cotisations et baisse du point de retraite.
Chaque génération doit apporter sa contribution pour maintenir des réserves préservant l’avenir.
Ceux qui se plaignent le plus aujourd'hui sont ceux qui ont bénéficié d’un départ anticipé avec le MICA !


QUESTION 3 : OUI
Le Président et 2 Administrateurs retraités ont porté recours en Conseil d’Etat contre cette réforme qui garantit aux médecins du Secteur 1 40% de leur retraite.
Sans cette réforme, les futurs retraités n’auraient jamais eu de retour sur leur engagement en Secteur 1 car fermeture de l’ASV signifiait perte définitive de celle-ci, personne n’aurait payé les points acquis.


QUESTION 4 : OUI
Ceci se ferait bien sûr au prix d’une augmentation de cotisation.
Il n’en reste pas moins vrai que notre désir de voir prises en charges nos indemnités journalières maladie et grossesse pathologique par la Caisse d’Assurance Maladie reste une priorité. La Caisse de Retraite ne devrait pas se substituer au risque maladie.

 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :