Publié par Responsable éditorial

       En 2010, 903 médecins ont dévissé leur plaque avant l’heure, lassés par les charges financières devenues trop lourdes, le travail Unknown-copie-12.jpegjournalier trop important et les pressions des caisses toujours plus fortes.

       C’est aussi le choix du Dr Jérémie Caudin, médecin généraliste spécialisé en traumatologie du sport à Boulogne-sur-Mer, dans le Nord-Pas-de-Calais. Après avoir fait l’objet d’un contrôle, il a décidé de laisser tomber son activité libérale.

"Généraliste, urbain et âgé de 54 ans".


Voici le profil-type du médecin qui choisit de plaquer son activité libérale selon le dernier Atlas démographique national dressé par le Conseil national de l’ordre des médecins.


  LIRE LA SUITE et écoutez le témoignage





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :