Publié par Preuves & Pratiques

Influence de l'activité physique sur le risque d'AVC.Image-1-copie-13.jpg

Résultats d'une grande étude prospective américaine
analysant 238 AVC ischémiques pris dans une population de 3.000 personnes (moyenne 69 ans) suivie pendant 9,1 ans :

une activité physique modérée à intense (natation par exemple) protège contre le risque d'AVC.
Elle peut être un facteur important de la prévention primaire du risque d'AVC.

Willey & Coll., Neurology, 24 novembre 2009 ; 73 : 1774-1779.

En savoir plus...


Physical activity and risk of ischemic stroke.

Results of a great prospective American study analysing 238 incident ischemic strokes taken from a cohort of 3000 persons (mean age 69 years) followed during 9.1 years: Moderate- to heavy-intensity physical activity (e.g. swimming), is protective against risk of ischemic stroke. It may be an important component of primary prevention strategies aimed at reducing stroke risk.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :