Publié par Responsable éditorial

 Il n'y a pas que l'HTA qui  soit résistante .....Unknown-copie-8.jpeg

.... certains médecins aussi  ....


 


             A l'occasion des 31èmes Journées de l'hypertension artérielle qui viennent de se déroulées à Paris (15 et 16 décembre 2011), la Société Française d'Hypertension Artérielle (Sfhta) a présenté ses "nouvelles" recommandations concernant les "mesures de la pression artérielle (PA) pour le diagnostic et le suivi du patient hypertendu".



        Leur  objectif est de mieux tenir compte de la variabilité tensionnelle de chacun : "la variabilité de la pression artérielle expose le patient à de possibles erreurs dans le diagnostic et le suivi d’une hypertension traitée. La plus large utilisation des appareils électroniques de mesure de la tension permet d’éviter ces erreurs et les médecins devraient aujourd'hui utiliser de façon prioritaire ces nouvelles méthodes dans le suivi quotidien des patients hypertendus" indique le Pr Xavier Girerd, Président de la société Française d'hypertension artérielle.

       Dans ce contexte, la Sfhta appelle à privilégier la mesure électronique de la PA En utilisant des appareils de bras plutôt que de poignet.


    Elle encourage l’automesure tensionnelle (AMT),

à raison de 3 mesures le matin au petit-déjeuner (en les espaçant de quelques minutes),

                 3 mesures le soir avant le coucher,

                 3 jours de suite.


Concernant les objectifs tensionnels, ils sont différents selon la technique de mesure utilisée.

Ainsi, Au cabinet médical, la cible doit être de 140/ 90 mmHg,

alors qu’en automesure ou en mesure ambulatoire (Mapa) elle est de 135/85 mmHg.


La Mapa doit être utilisée "pour poser le diagnostic d’une HTA en l’absence d’AMT;

en cas de discordance entre la PA au cabinet médical et en AMT ; devant la constatation d’une PA normale et d’une atteinte des organes cibles ; en cas de suspicion d’hypotension artérielle".


Elle permet, en outre de diagnostiquer l’HTA blouse blanche, rappelle la Sfhta.


pour les patients  : visiter le site  AUTOMESURE.COM

 


    *Quel tensiomètre acheter ?  LIEN


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :