Publié par http://sante-medecine.commentcamarche.net/

Avantcopieecran-2010-12-09-a-16.12.16.jpg

22 ans de médecine générale
Un métier de relation, de réflexion, d'action.
Un très beau métier que je ne déconseille à personne même si je l'ai quitté.
Un métier malheureusement déconsidéré dans les instances dirigeantes de la santé.

22 ans avec de nombreuses activités dans et hors les murs de la maison médicale:
Association départementale de permanence des soins
Réseau Sida-ville-hôpital
Association d'aide à la prise en charge en soins palliatifs à domicile
Responsable syndical régional
Responsable d'une association régionale de formation médicale continue.
Attaché d'enseignement puis maître de conférence de médecine générale......

Pendant

Ces diverses activités, la rencontre des responsables régionaux des Caisses d'assurance maladie, de l'ARH,.. m'ont amené...
...à penser que le métier n'évoluera pas positivement dans les 10 années d'exercice qu'il me reste.
Le choix de quitter un métier est forcément difficile et multifactoriel .
Pour moi, mais c'est bien cette réflexion dont le point de départ est l'abandon du médecin référent qui a été déterminante.


Après

Le premier élément du bilan est l'absence de ... manque.
Finalement , l'être humain s'habitue assez facilement à de nouvelles situations surtout quand elles sont confortables.
Mon nouveau métier de médecin coordonnateur en Établissements pour Personnes Âgées Dépendantes permet de mettre en oeuvre, en équipe des projets, de réfléchir à un avenir fait du vieillissement des populations.
Mes activités actuelles, variées par ailleurs, me permettent un maintien de mon revenu antérieur en travaillant un peu plus de 35 heures par semaine (contre 55 auparavant).
Pour la première fois depuis mon installation en 1987, je rentre à la maison presque tous les soirs à 18 heures, étrange habitude!

Dr Paul Le Meut

 


source : http://sante-medecine.commentcamarche.net/contents/les-raisons-des-departs/un-premier-bilan-personnel

 

 

vous pouvez réagir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :