Publié par Responsable éditotial

le Dépistage Organisé ne doit-il être respecté que par les médecins généralistes ?


NDLR

 


 

Le dépistage du cancer du col de l'utérus Unknown-copie-5.jpeg

repose sur la réalisation d’un frottis cervico-utérin à un rythme triennal

(après 2 FCU normaux réalisés à 1 an d’intervalle) chez les femmes de 25 à 65 ans.

 

....

Stratégies de dépistage du cancer du col de l’utérus en France :   lire


État des lieux et recommandations pour le dépistage du cancer du col de l’utérus en France

lire la recommandations de l'HAS


 

 

 

EN PRATIQUE

 Les deux techniques de réalisation du frottis – FCU conventionnel ou en milieu liquide - peuvent être utilisées.


           Mais la cytologie en milieu liquide, bien que n'améliorant pas les performances du test, a pour intérêt de réduire le nombre de FCU ininterprétables et peut permettre la réalisation d’un test pour la détection des HPV sur le même prélèvement, à condition que le milieu de conservation des cellules soit compatible avec les trousses de détection.


           Pour le frottis conventionnel, le matériel prélevé doit être étalé de façon uniforme, et la fixation doit être immédiate. Pour le frottis en milieu liquide, le prélèvement est mis en suspension dans un liquide de conservation. L'étalement n'est donc pas réalisé par le clinicien.

-› Si possible, le frottis doit être effectué


*à distance des rapports sexuels (48 heures), en dehors des périodes menstruelles

*à distance de toute thérapeutique locale ou d’infection

*éviter de faire le toucher vaginal avant le frottis

*éviter d’utiliser un lubrifiant


avant de faire le frottis, le col doit être correctement exposé à l’aide d’un spéculum,

et le prélèvement doit concerner la totalité de l'orifice cervical externe et l'endocol.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :