Publié par Formation Médicale Continue


Faire un diagnostic clinique de présomption de PR, SP et PPR et mettre en œuvre une démarche de confirmation diagnostique


- Connaître les traitements médicamenteux des rhumatismes inflammatoires, leurs indications, leurs principaux effets indésirables et précautions d'emploi, les modalités de prescription


- Assurer la surveillance, tant clinique que biologique, d'un patient traité pour un rhumatisme inflammatoire chronique


     
rhumatismes-copie-1.jpg
GG-2013-01-03-a-22.17.32.jpg Rhumatismes Inflammatoires
de l'Adulte

 (deux jours)
Jeudi 18et Vendredi 19
Avril 2013
à Dinan 


experts

Rhumatologue : Dr Béatrice ABILY-PREDA - St-MALO

Généraliste :Dr Jean-Jacques PERRON - St-JACUT
Action organisée à DINAN le 18/04/2013 par Gerard HAMONIC
    

 


La prévalence des rhumatismes inflammatoires est importante.

 


         On estime qu'il y a, en France, 600 000 cas de polyarthrite rhumatoïde (PR) et 300 000 cas de spondylarthrite ankylosante (SP).

         Le traitement de ces rhumatismes a subi un véritable bouleversement depuis une quinzaine d'années avec l'apparition de nouvelles familles de médicaments et l'arrivée des biothérapies.

         Une mise à jour de nos connaissances est donc indispensable pour connaître les éventuelles interactions médicamenteuses ou leurs effets indésirables.

         Par ailleurs, notre rôle dans la coordination et le parcours de soins est incontournable.

        Lors de la phase diagnostique, nous devons faire en sorte que les examens indispensables soient prescrits sans délais mais également que les examens obsolètes ou redondants ne le soient plus.

         Nous pouvons, par la suite, assurer le suivi conjoint des patients sous biothérapie en collaboration avec le rhumatologue.


Objectifs de la formation :


- Faire un diagnostic clinique de présomption de PR, SP et PPR et mettre en œuvre une démarche de confirmation diagnostique


- Connaître les traitements médicamenteux des rhumatismes inflammatoires, leurs indications, leurs principaux effets indésirables et précautions d'emploi, les modalités de prescription


- Assurer la surveillance, tant clinique que biologique, d'un patient traité pour un rhumatisme inflammatoire chronique


 Indemnisation :
L'action est indemnisée 690 €. L'indemnisation prend en compte le travail préparatoire et consécutif à cette action.

Hébergement :
La nuit d'hôtel entre 2 jours de formations peut être prise en charge si vous exercez à plus de 100 km du lieu de la formation.





Inscription en ligne
Unknown-copie-1-copie-1.jpeg