Publié par Formation Médicale Continue

           L'apprentissage des gestes techniques est souvent le parent pauvre de la formation.

           Pourtant, le généraliste est en première ligne pour pratiquer des infiltrations de l'épaule, du poignet et du genou.

 

      Cette formation utilise des mannequins de haute technicité pour vous permettre d'acquérir de nouvelles compétences.

 

Action organisée à Dinan

 

la journée du  

 

jeudi 16 Avril 2015

 

 

 

LIEU                                     Hôtel BEST WESTERN

Port  de DINAN - 26 r Quai du Tallard - 22100  LANVALLAY

Tel 02 96 87 02 02 


 

 

La pratique individuelle du médecin par rapport aux besoins et à la qualité du servie rendu au patient

Les patients souvent admiratifs des techniques spécialisées doivent pouvoir trouver chez leur

médecin traitant la capacité à effectuer ces gestes techniques de premier recours.

 

Facilitation du parcours de soins

La prise en charge par le médecin traitant de ces actes techniques doit permettre un accès plus

rapide du patient à une réponse adaptée à sa demande.

 

Pertinence de l’action pour l’optimisation médico-économique des ressources de santé

Il est indispensable que le médecin généraliste puisse apporter cette réponse technique immédiate et qu’il n’apparaisse pas aux yeux de son patient comme un intermédiaire non indispensable vers un spécialiste d’organe. Le réflexe secondaire serait d’éviter cet intermédiaire et le coût en serait majoré.

 

La pratique individuelle par rapport aux besoins du médecin concerné

Le médecin exprime souvent ce besoin de formation aux gestes techniques, mais il ne retrouve que très peu de propositions de formation sur ce thème. Médecin de premier recours le généraliste est en première ligne pour pratiquer des infiltrations de l’épaule, du poignet et du genou, il est donc la cible privilégiée de cette formation.

 

Objectifs de la formation 
Unknown.jpeg

 

Respecter les indications et contre-indications formelles à une infiltration articulaire.

 

 Pratiquer les règles d’asepsie et le matériel pour une infiltration articulaire.

 

 Réaliser les gestes techniques d’infiltration articulaire de l’épaule, du poignet et du genou.

 

 

 


Indemnisation :
L'action est indemnisée 345 €. L'indemnisation prend en compte le travail préparatoire et consécutif à cette action.

 

GG-2014-11-20-a-22.03.55.jpg