Publié par respo

  Capture-d-ecran-2011-07-05-a-16.59.05.jpg

          Gaétan LEGAILLARD et Gérard HAMONIC, vous proposent  sur DINAN ,des actions DPC 

contact :  dpc@fmcdinan.org


          Vous pouvez dés maintenant vous préinscrire à un ou plusieurs DPC ,chaque DPC est  indemnisé 690 euros


pour ces deux DPC   organisme de Formation : fmcActioN

 

 

Lieu  de la formation  
  Hôtel BEST WESTERN 

Port  de DINAN - 26 r Quai du Tallard - 22100  LANVALLAY  - Tel 02 96 87 02 02 

 


images-copie-16.jpeg

Analyse des situations problématiques de prescription d’arrêt de travail

(une soirée présentielle le Mercredi 28 septembre -20h ) 

 

Présentation

 

          Nos prescriptions d’arrêt de travail sont sujettes à de nombreux commentaires et jugements tant de la part de la population générale, des organismes de sécurité sociale amenés à les contrôler que des décideurs de la société civile. Pourtant, notre perception comme prescripteur d’arrêt de travail est souvent bien éloignée de ces clichés.


Objectifs :
Lister les pathologies les plus fréquemment à l’origine de prescriptions d’arrêts de travail
Identifier les éléments concourrant à la décision de prescrire un arrêt de travail
Repérer les arrêts de travail prescrits à titre palliatif de situations socio-économiques ou relationnelles délétères
Comparer sa pratique à celle d’un groupe de confrères

  

Phase préparatoire : Remplir un questionnaire sur les motifs de prescription d’arrêt de travail (10 patients

  

Réunion d’une soirée : Prendre connaissance des réponses du groupe, échanger sur les difficultés rencontrées et envisager des  pistes de résolution des situations délicates

 

Phase d’évaluation : Remplir le même questionnaire que précédemment


   Inscription :  LIEN  

 

 

 



Image-1-copie-3.jpg

 

 Prescriptions en DCI adaptées au profil du 

logoDCIprov.jpg

patient

 (une soirée présentielle Mercredi 23 Novembre - 20h  )  avec mise à jour MédiStory 

 

Présentation 

 

          La prescription en dénomination commune est très rapidement passée du rang de pratique interdite à celui de pratique tolérée puis recommandée !
          Les critères de validation des logiciels de prescription ont été précisés par la HAS : ils comportent la possibilité de transcrire une ordonnance en DCI ou de prescrire directement en DCI.
          Certains logiciels médicaux comportent cette fonctionnalité et quelques uns ont déjà obtenu leur certification; mais là encore, il ne suffit pas que les outils le permettent, il faut que les médecins les utilisent et c’est l’objet de cette formation.

Objectifs :
Utiliser les aides informatiques à la prescription sécurisée, y compris en DCI
Repérer les freins personnels à la prescription en DCI
Réduire la iatrogénie en prescrivant en DCI


   

Phase préparatoire : Collecter les  copies de 5 ordonnances par jour sur 5 jours, pour analyse des prescriptions (DC et non commercial) et rédiger un bref compte-rendu

 

Réunion en soirée : Mettre en commun les données recueillies. Appliquer les procédures en fonction du logiciel utilisé. Evoquer des freins à la prescription en DCI

 

Phase d’évaluation : Recueillir les données en suivant le même protocole que lors de la première phase pour mettre en évidence les freins et contre-indications à la prescription en DCI

 

 

   Inscription  LIEN

 

 

 


 

Le DPC en cinq questions


 

 

1 / Qu'est ce que le DPC ? 

Le DPC (Développement Professionnel Continu) est apparu en France en 2009, instauré par la loi HSPT, pour remplacer la FMC obligatoire et l'Evaluation des Pratiques Professionnelles. Cette démarche existe depuis longtemps dans d'autres pays où elle est parfois appelée "démarche qualité".

2 / Quelle différence avec la FMC ?

Le DPC est une évolution de la FMC qui intègre deux notions complémentaires : 

    favoriser et utiliser le regard du médecin sur sa pratique

    s'inscrire dans la continuité de l'activité professionnelle

 

3 / Comment se déroule un programme de DPC ? 

Le programme comporte habituellement 3 phases :

La phase préparatoire
Elle repose sur une analyse réflexive sur ses pratiques ou sur la collecte de situations cliniques. Il peut s'agir d'un questionnaire à renseigner pour une dizaine de patients, d'un recueil de cas cliniques en rapport avec le thème traité ou de l'analyse de situations professionnelles qui ont amené des difficultés.

La phase « présentielle » ou de réunion
D'une durée variable selon les thèmes (une ou deux soirées, une journée), cette phase ressemble à la FMC classique. Elle permet à la fois de synthétiser la phase préparatoire, de mettre à jour ses connaissances et de fixer les objectifs pour la phase suivante.

La phase de réflexion et d'application 
Elle a lieu à distance de la phase présentielle (deux mois après), au cabinet, pour observer l'impact de l'action sur les pratiques. Elle consiste souvent à remplir un questionnaire identique à celui de la première phase ou à échanger avec les autres participants via un forum Internet.

 

4 / Quels sont mes engagements lorsque je m'inscris à un programme de DPC ? 

Il faut participer aux 3 phases décrites ci-dessus, dont 2 consistent en un travail personnel au cabinet. Le programme s'étale donc sur quelques mois.

5 / Est-on indemnisé pour la participation à un programme de DPC ?

Les participants sont indemnisés 690 €, ce qui équivaut à la rémunération pour un séminaire FPC de 2 jours. L'indemnisation par l'OGC reste de 8 journées par an, FPC et DPC confondus.

 

 


 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :