Publié par Formation Médicale Continue

Dompéridone (Motilium° ou autre) et troubles cardiaques : à écarter sans attendre


La dompéridone (Motilium° ou autre) peut entraîner de graves troubles cardiaques. Mieux vaut ne pas l'utiliser.


La dompéridone (Motilium° ou autre) est un neuroleptique commercialisé notamment dans les troubles digestifs comme les nausées et les vomissements. Son efficacité n'est pas établie au-delà d'un effet placebo, mais les effets indésirables cardiaques graves qu'elle peut provoquer sont connus depuis des années.
Fin 2011, suite à l'examen de nouvelles données d'utilisation, l'Agence française des produits de santé (ANSM) a informé les soignants sur les troubles cardiaques graves de la dompéridone : « augmentation du risque d'arythmies ventriculaires graves et de mort subite (…) ».


Début 2013, une réévaluation européenne de la balance bénéfices-risques de la dompéridone a été initiée à la demande de la Belgique.
La dompéridone est aussi parfois utilisée, hors indications officielles, pour stimuler la lactation lors de l'allaitement. Cette utilisation n'est reconnue par aucune autorité de santé et présente elle aussi des risques : la dompéridone est excrétée dans le lait maternel et expose les nouveau-nés et les nourrissons, tout comme leur mère, à des troubles du rythme cardiaque.
Face à la balance bénéfices-risques défavorable de la dompéridone, ce ne sont pas des mises en garde mais bien le retrait du marché des médicaments à base de dompéridone orale qui représente une action décisive de protection des patients, suite logique du retrait de la forme injectable qui avait été décidé dans les années 1980.logo.jpg
En attendant, mieux vaut éviter ce neuroleptique plus dangereux qu'utile.  


©Prescrire 1er septembre 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :