Publié par Formation Médicale Continue

         La crise a accru incontestablement le nombre de personnes en situation précaire en France.

Cette précarité se traduit souvent par une inaccessibilité aux soins, signe d’une cohésion nationale en perte de vitesse.

Le Plan de lutte contre la pauvreté a fixé des mesures pour réduire les inégalités d’accès aux soins.

Le présent rapport fait des propositions pour confirmer et étendre les objectifs du plan.

 

http://www.cnle.gouv.fr/L-acces-aux-soins-des-plus-demunis

[13 novembre 2013]

 


 

 Vous rencontrez des difficultés dans l’accès aux soins ?


L’Assurance Maladie vous aide notamment au moyen de la CMU et de l'aide pour une complémentaire santé.

En cas de situation matérielle difficile, elle peut vous accorder une aide financière exceptionnelle et ponctuelle. Renseignez-vous.

  1. CMU complémentaire GG-2013-11-28-a-17.41.36.jpg
  2. Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé
  3. L'aide médicale de l'État
  4. Le service social de l'Assurance Maladie
  5. Les aides financières individuelles
  6. L’accès au crédit et à l’assurance facilité pour les personnes malades

 

 


 

Dispense d'avance de frais total ou partiel

 

-Soins médicaux : certains médecins pratique le tiers payant sur la part obligatoire "sécu" , il reste au patient la part qui reste à  sa charge

qui peut soit :

-être prise en charge totalement ou partiellement par les mutuelles

-être prise en charge  par les aides ( CMU .....)

-rester à la charge du patient

 

les dépassements d'honoraires ou de soins ( médicaux,dentaires) sont pas ou peu pris en charge par les mutuelles complémentaires

 

-Les centres de santé mutualistes offrent à tous les assurés sociaux des soins médicaux, dentaires et infirmiers à des tarifs conventionnels sans dépassement, ou à des tarifs maitrisés pour les actes non remboursés. Ils pratiquent également le tiers payant sur le régime obligatoire. Les patients mutualistes peuvent aussi bénéficier de la dispense d'avance de frais pour les actes les plus courants

 

Dentistes-mutualite.jpg

9 place Duclos - Résidence le Cletic, 22100 DINAN

A l’occasion du 17 octobre, Journée internationale du refus de la misère,  Médecins du Monde publie son rapport annuel sur l’accès aux soins des plus démunis en France.

Le baromètre 2013, rendu public ce matin lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Paris, révèle à quel point la misère et les inégalités territoriales et sociales de santé continuent de s’aggraver :

  1. 43% des patients ont recours aux soins de façon trop tardive. Parmi les patients ayant des droits théoriques à la couverture maladie, seulement 12% ont de droits effectivement ouverts.
  2. Le nombre de mineur a augmenté de 69% en 5 ans. Ils représentent 12,5% des patients en 2012.
  3. 46% des femmes enceintes rencontrées présentent un retard de suivi de grossesse.
  4. 70% des patients connaissent de grandes difficultés de logement.
  5. Le nombre de patients a augmenté de 33% depuis 2008.


 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :