FMC DINAN

Association de Formation Médicale Continue - Formation et Informations Médicales - ---------au service des professionnels de santé et de la santé ------------ depuis 1974

Diabète Gestationnel : nouvelles recommandations

DIABETE GESTATIONNELimages.jpeg
RCP Décembre 2010 www.cnf!of.asso.fr : http://www.cngof.asso.fr/D_TELE/RPC_DIABETE_2010.pdf

 

lire aussi  l'article  mis en ligne par FMCDINAN en juin 2010
http://www.fmcdinan.org/article-diagnostic-et-depistage-du-diabete-gestationnel-vers-un-nouveau-consensus-international-52067393.html


DEFINITION
Le diabète gestationnel (DG) est défini par l'OMS comme un trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable, débutant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse, quels que soient le traitement nécessaire et l'évolution dans le post-partum.

Englobe aussi le diabète patent, le plus souvent de type 2 (DTI), préexistant, découvert à l'occasion de la grossesse, et qui persistera après.

PREVALENCE
2 à 6 % des grossesses. Prévalence va en augmentant.
Et avec les nouveaux critères diagnostiques, elle est estimée à 17,8 %.

FACTEURS DE RISQUE
*âge maternel ≥35 ans
*IMC ≥25
*ATCD familiaux au 1 er degré, de diabète de type 2
*ATCD personnels obstétricaux de :
    -diabète gestationnel
    -ou de macrosomie.

Et facteur protecteur: activité physique diminue le risque de diabète de 50 % (car améliore la sensibilité à l'insuline).

COMPLICATIONS
1 - Maternelles
risque accru de pré-éclampsie
risque accru de césarienne.
(corrélés de façon positive et linéaire au degré de l'hyperglycémie initiale)
et majorés si surpoids et obésité.

2 - Foetale et néonatales
*La macrosomie est le facteur essentiel des complications (malformations - asphyxie - décès - trauma-obstétricaux - hypoglycémie).
*Et l'obésité maternelle est un facteur de risque surajouté, indépendant du diabète.
*Les complications péri-natales graves (malformations et décès péri-nataux) se voient dans le diabète de type 2 méconnu.

DEPISTAGE                Ciblé, plutôt que systématique.
*si au moins un des facteurs de risque déjà cités
*quand? : dès la 1 ère consultation prénatale.
    Glycémie àjeun :     si > 0,92 g/l (5,1 mmol) = DG
                si > 1,26 g/l (7 mmol) = DT2
    > prise en charge spécifique:
            " diététique
            " activité physique adaptée
            " autosurveillance glycémique
            " insulinothérapie si indiquée

*si 1 er trimestre normal, faire entre 24 - 2S SA :
HGPO 75 g de glucose:     Glycémie àjeun : N < 0,92 g/l (5,1 mmol)
                 Glycémie à 1 h : N < I,SO g/l (10,0 mmol)
                Glycémie à 2 h : N < l,53 gll (S,5 mmol)

    Si une seule valeur est pathologique: diagnostic de diabète gestationnel et prise en     charge spécifique.

*Rattrapage :
    1 - si femme à risque a échappé au dépistage --+ le faire quand même au 3ème trimestre
    2 - si femme sans facteurs de risque, présente
        - une macrosomie (> 97è percentile)
        - ou un hydramnios
    il faut rechercher un diabète gestationnel.

PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE
Le traitement spécifique du DG réduit les complications périnatales sévères, la macrosomie fStale et la pré-éclampsie par rapport à l'abstention (avec cependant une augmentation du nombre de déclenchement, sans augmentation du nombre de césarienne)
*diététique, à adapter individuellement
    3 repas et 2 à 3 collations
    HdC = 40 à 50% des calories
    Si obésité, restriction calorique mais sans descendre en dessous de 1 500 Kcallj      (sinon cétonurie liée à déficit mental de l'enfant ultérieurement) (pour mémoire:      femme enceinte, sans DG , avec IMC normal -) besoin en début de grossesse 2 200      - 2 800 Kcal/j)
*l'activité physique régulière améliore l'insulino-sensibilité 30 mns, 3 à 5 fois par semaine (surtout marche)

*auto-contrôle glycémique recommandé 4 à 6 fois/jour (régime seul: 1 fois à jeûn
et 2 heures après les repas, 3 x )
A poursuivre jusque dans le post-partum immédiat Objectif: glycémie à jeûn < 0,95 g/l
et 2 heures post-prandiale < 1,20 g/l Si objectif non atteint en 7 à 10 jours: passer à l'insuline

SURVEILLANCE OBSTETRICALE

1 - Pré-natale
Au 3ème trimestre, le PA > 90ème:percentile prédit la macrosomie
>> échographie supplémentaire en fin de grossesse peut être proposée.

Si DG bien équilibré, même suivi que les autres grossesses.
Si pathologie ou de facteur de risque: c'est différent (fonction surtout du risque de pré­ éclampsie).
Si DT2 : surveillance fStale renforcée à partir de 32 SA (RCF 1 X/semaine).

 2 - Accouchement
La CAT dépend principalement de l'estimation du poids foetal
*si DG bien équilibré par le régime seul ou par l'insuline:   CAT = celle d'une grossesse normale.

 *si DG mal équilibré ou avec retentissement foetal: CAT = - provoquer l'accouchement
    quel terme? fonction contexte materno-fStal, si possible attendre 38 SA + 6 jours

*Dystocie des épaules augmentée si DG + poids fStal estimé à plus de 4500 g
Césarienne peut se discuter
    si poids estimé> 4250 g ou 4500 g
    si patiente informée balance bénéfice - risque
    si on se rappelle mauvaise performance des échographies dans les estimations de poids.

*La radiopelvimétrie n'a pas d'intérêt (mauvaise valeur diagnostique).

*Pendant le travail: pas d'insulinothérapie systématique (avant 8 mmol/l = 1,44 g11) car souvent responsable d'hypoglycémie maternelle, mal tolérée au niveau foetal. Mais surveillance rapprochée (glycémie capillaire 1 x l/heure).

*Pédiatre sur place si macrosomie supposée si extraction difficile.

PRISE EN CHARGE DU NOUVEAU NE

Naissance dans une maternité de proximité sauf si :
    prématurié
    malformation grave
    anomalie sévère de la croissance fStale (macrosomie ou RCIU).

Le risque d'hypoglycémie:
    *disposer d'un protocole de prise en charge du nouveau-né
    *la macrosomie augmente le risque d'hypoglycémie
    *surveillance de la glycémie si
        " DG sous insuline
        " ou si poids de naissance < 10ème percentile
                        > 90ème percentile
    *alimenter tôt le nouveau-né: dans les 30 mn après la naissance
    *et toutes les 2 - 3 heures (l'alimentation fréquente maintient une glycémie pré­prandiale au dessus de 0,36 g/l = 2 rnrnol/l).
    *si signes cliniques d'hypoglycémie ou si glycémie basse -- mesures additionnelles(nutrition entérale sur sonde gastrique - perfusion de glucosé à 10 %).

 : pas d'indication à transférer les nouveaux­ nés dans une structure spécialisée, sous réserve d'une évaluation spécialisée au cours de la première semaine.

POST-PARTUM ET CONTRACEPTION
- Poursuivre surveillance des glycémies dans le post-partum immédiat (pour s'assurer de leur normalisation sans traitement).
- Contraception: surtout tenir compte des facteurs de risque associés (obésité­ HTA - dyslipidémie _ DIU conseillé)
Si pilule possible: n'est pas associée à une risque accru de diabète ultérieur.

CONSEQUENCES A LONG TERME
1 - Mère:
*Risque de récidive du DG: 30 à 84 % (+ fréquent ni non caucasienne et si DG insulino- trai té).
*Risque ultérieur de D1'2 : x 7, et ce, dès le post-partum.
*Risque de syndrome métabolique: x 2 à 5.
*Risque de maladies cardio-vasculaires : x 1,7.

Le risque élevé de D1'2 après 1 DG justifie l'information de la patiente et le dépistage.

Dépistage: dès la consultation post-natale ( 6 à 8 semaines) et tous les 1 à 3 ans pendant 25 ans.

Comment? par HGPO (75 g) +/- HbA1C
    " troubles de la glycorégulation
    glycémie à jeun> 1 g/I (= 5,6 mmolll) glycémie à 2 heures> 1,40 g/I (=7,8 mmol/l)
    Les mesures hygiéno-diététiques sont très efficaces.
    Modifier l'hygiène de vie:
        - alimentation équilibrée
        - sport: 30 à 60 mn/j au moins 5 jours/semaine
        - arrêt du tabac
    et programmer des grossesses ultérieures .

    " diabète confirmé
    glycémie à jeun 2: 1,26 g/I ( = 7 mmol/l)
    glycémie à 2 heures 2: 2 g/I (= Il mmol/l)
    à traiter comme tel.

2 - Enfant: craindre le survenue d'un syndrome métabolique.
L'exposition foetale à la glycémie maternelle n'est qu'un facteur de risque de syndrome métabolique parmi d'autres, dont le rôle de la corpulence maternelle (transmission génétique? ).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :