Publié par Responsable éditorial

Déserts médicaux : les sénateurs veulent sanctionner les médecins Unknown-copie-8.jpeg

Contrairement à la ministre de la Santé Marisol Touraine, les sénateurs ne souhaitent pas inciter les médecins à s'installer dans les déserts médicaux, mais entendent aller à l'encontre de leur liberté d'installation en les sanctionnant.

 

Sortir le chéquier pour inciter les jeunes médecins à s'installer à la campagne ? Cette mesure prônée par Marisol Touraine, les sénateurs n'y croient pas.

C'est ce que révèle mercredi soir le  Figaro, qui s'est procuré un rapport de la chambre haute rendu public jeudi.

Les sénateurs, eux, pencheraient plutôt pour la sanction.

Ainsi, ils proposent d'entraver la liberté d'installation des médecins, plutôt que de les inciter à aller dans les zones rurales qui en sont dépourvues.

Et même d'exclure de l'Assurance-maladie les praticiens qui choisiraient de s'installer dans des zones déjà trop pourvues.

Une mesure similaire appliquée en 2008 aux infirmiers

Le rapport rappelle ainsi qu'une mesure de ce type avait été appliquée aux infirmiers en 2008, et qu'elle avait provoqué en trois ans un bond des installations de 33 % dans les déserts médicaux.

Les médecins spécialistes bénéficieraient pour leur part d'un régime encore plus strict, avec l'instauration d'un "service médical obligatoire" de deux ans, à la fin de leurs études, dans les hôpitaux des petites villes qui peinent à recruter.

Régionalisation du "numerus clausus"

Le texte, qui a été adopté à l'unanimité par la Commission de l'aménagement du territoire du Sénat, prône aussi une régionalisation du "numerus clausus", qui restreint le nombre d'étudiants en médecine, en fonction des besoins des territoires.

Des mesures drastiques qui vont à l'encontre des  solutions incitatives annoncées fin 2012 par le gouvernement. Encore un dossier épineux en perspective...

 

SOURCE

M. T.
Le 06/02/2013 à 23:25

http://www.bfmtv.com/societe/deserts-medicaux-senateurs-veulent-sanctionner-medecins-442482.html