Publié par Responsable éditorial

 

MISSION INTERMINISTÉRIELLE DE VIGILANCEGG-2012-06-13-a-17.02.07-copie-1.jpg

ET DE LUTTE CONTRE LES DÉRIVES SECTAIRES


 On peut estimer qu'aujourd'hui 4 français sur 10 ont recours aux médecines alternatives ou complémentaires, dont 60 % parmi les malades du cancer. Plus de 400 pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique sont proposées.

Si bien évidemment toutes ces pratiques ne sont pas sectaires, la maladie est en revanche devenue une porte d'entrée de choix pour les mouvements à caractère sectaire qui profitent de la souffrance ou de l'inquiétude des malades et de leur famille pour exercer une véritable emprise à leur égard.

Ainsi, les promesses et recettes de guérison, de bien-être et de développement personnel sont au coeur des pratiques à risque de dérives sectaires, qu'elles proviennent de groupes organisés à dimension transnationale ou de la multitude de « gourous thérapeutiques» d'apparence isolé, mais de plus en plus organisés en réseaux. Le dynamisme de ces «dérapeutes» de la santé s'affirme: promotion des méthodes par le recours à intemet, participation à des colloques, salons ou séminaires sur la santé, diffusion de produits complémentaires, invention d'ordres pseudo-professionnels ...

Le nombre de victimes, la plupart du temps en situation de grande vulnérabilité, est en constante augmentation, à telle enseigne que les dérives sectaires dans le domaine de la santé représentent près de 25% de l'ensemble des signalements reçus à la MNlLUDES.

Face à ce fléau, j'ai décidé de publier un guide intitulé « Santé et dérives sectaires », que j'ai le plaisir de vous adresser sous ce pli. Septième guide édité par la MIVILUDES, ce document n'a d'autre ambition que d'aider les services de l'Etat, les ordres professionnels, les professionnels de santé, les collectivités locales et le grand public à détecter les pratiques et les situations à risques. Ils y
trouveront également des conseils pratiques pour agir en conséquence, au soutien des victimes. Il est consultable et téléchargeable gratuitement sur le site internet de la mission interministérielle : www.derives-sectes.gouv.fr et peut être acquis au prix de 18 ¬ en librairie ou auprès de la Documentation Française.

En formant le voeu que ce guide réponde aux attentes de chacun, je vous renouvelle la totale disponibilité de la Mission interministérielle sur toute question relevant de son champ de compétence.

GG-2012-06-13-a-16.53.44.jpg




http://ddata.over-blog.com/0/10/54/33/ODM/2012---MIVILUDES---Guide-Sante-et-Derives-Sectaires.pdf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :