Publié par Responsable éditorial

 

La nouveauté : la dénervation rénale dans l'HTA résistante.

Unknown-1-copie-1.jpeg

 

 

Définition de l'HTA résistante dans les recommandations européennes 2013

 

« L'hypertension est définie comme résistante au traitement lorsqu'une stratégie thérapeutique incluant les modifications du style de vie plus un diurétique et deux autres traitements antihypertenseurs appartenant à des classes différentes (sans inclure nécessairement un antagoniste des récepteurs minéralocorticoïdes), à la dose adéquate, échoue à abaisser la PAS et la PAD à 140 et 90 mm Hg respectivement »

 


 En cas d'HTA résistante, après les vérification de rigueur concernant l'observance,

les antagonistes des récepteurs minéralocorticoïdes, l'amiloride, et l'alpha-1-bloquant doxazosine doivent être envisagés,

en l'absence de contre-indication » (niveau IIa B), soulignent les recommandations européennes.

 

« En cas d'inefficacité de ces traitements, des procédures invasives comme la dénervation rénale et la stimulation du barorécepteur peuvent être envisagées » (niveau IIb C).


Entre les deux étapes, les recommandations notent que, « bien que l'hospitalisation pour HTA soit considérée comme inappropriée dans la plupart des pays européens, quelques jours à l'hôpital peuvent être nécessaires pour vérifier l'effet des traitements sous contrôles strict ».

Enfin, alors mêmes que la définition de l'HTA résistante semble plus ouverte que la définition française, le commentaire des recommandations européennes sur la dénervation semble, lui, extrêmement prudent.

« Actuellement, la dénervation rénale est une méthode prometteuse, mais elle requiert des données supplémentaires, issues d'essais comparatifs bien conduits, pour établir sa sécurité et la persistance de son efficacité versus le meilleur traitement pharmacologique possible. Il sera aussi important de comprendre ce qui fait l'efficacité ou l'inefficacité de la dénervation rénale (caractéristiques du patient ou échec de la sympathectomie rénale) pour éviter la procédure chez les individus qui ne répondront probablement pas ».

 

source

http://www.theheart.org/fr/article/1552029.do

LIRE AUSSI

  http://centre-hypertension.org/etudes/denervation-renale/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :