Publié par Responsable éditorial

 

enteteg.jpgContraception : comment l’ignorance médicale et le marketing industriel mettent les femmes en danger... et comment en réchapper !

L’accident dramatique qui a touché Marion Larat (Voir L’Express du 14 décembre 2012 et voir aussi cet article du Monde) et dont les médias français ont beaucoup parlé ces derniers temps est un accident qui menace, depuis trente ans, des milliers de femmes en France. L’article qui suit est destiné à faire le point. Il met en question non seulement le marketing de l’industrie pharmaceutique mais aussi la compétence des médecins français.

Mais commençons par une histoire de catastrophe contraceptive qui illustrera mon propos. Elle se déroule en 1977.

Cette année-là, j’avais vingt-deux ans et j’étais étudiant hospitalier ("externe") dans un service de psychiatrie. Je m’y suis entre autres occupé d’une femme d’une trentaine d’années ; plus exactement, je l’ai écoutée parler, car je n’avais aucune responsabilité de prescription. Son histoire est la suivante :


 

LIRE LA SUITE


 

En 2013, les pilules de "3e génération" seront déremboursées en France.

C’est une mesure destinée à éviter leur prescription inconsidérée par les médecins. Ce n’est pas une mesure suffisante, et elle sera certainement mal comprise par les utilisatrices qui n’ont pas de problème avec ces pilules-là. Pour éviter d’autres accidents comme celui qui a brisé la vie de Marion Larat, il faut autre chose :
  une information précise des utilisatrices
  une critique permanente du discours de marketing des industriels
  une prise de conscience de TOUS les médecins prescripteurs
  une formation adéquate, continue, non seulement des étudiants en médecine mais de tous les professionnels de santé (infirmières, sages-femmes, conseillères en planification) susceptibles d’être consultés par les femmes en recherche de conseil contraceptif."


PAR MARTIN WINCKLER (DR MARC ZAFFRAN)
Article du 31 décembre 2012`

SITE : http://www.martinwinckler.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :