Publié par Responsable éditorial

Appendagite2.gif


       Les appendices épiploïques (ou franges épiploïques) sont des formations graisseuses appendues au gros intestin et que l'on peut retrouver tout le long du côlon: du caecum jusqu'au sigmoïde. Des torsions, des inflammations ou même des nécroses peuvent affecter ces appendices épiploïques. Cette pathologie se manifeste par des douleurs, de la fièvre et une leucocytose. Le tableau clinique dépend du siège de la frange épiploïque pathologique. Par exemple, à droite, elle peut mimer une appendicite tandis qu'à gauche, le diagnostic généralement évoqué est celui de diverticulite. Le diagnostic est donc posé par la tomodensitométrie (scanner).

       L'image typique de torsion d'un appendice épiploïque est celle d'une masse ovalaire, de densité graisseuse ou de densité augmentée par rapport à la graisse normale, avec un remaniement inflammatoire à sa périphérie. La présence d'un point hyperdense à l'intérieur de cette masse peut représenter un vaisseau thrombosé du pédicule épiploïque.

      En principe, le traitement est médical (antidouleurs). Des récidives peuvent pousser à la chirurgie.

tous les articles sur l'APPENDAGITE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :