Publié par Preuves & Pratiques

P&P.


 

BPCO et bétabloquants.

Étude néerlandaise incluant 2.230 H&F (moyenne 64,8 ans) atteints de BPCO suivis en moyenne pendant 7,2 ans :

 

paradoxalement, les bétabloquants pourraient réduire le risque d'exacerbations et améliorer la survie,

 

peut-être par un double bénéfice cardiologique et pulmonaire.

Rutten & Coll., Archives of Internal Medicine, 24 mai 2010 ; 170 (10) : 880-887.

 En savoir plus...


B-Blockers and COPD.

Study in the Netherlands including 2,230 men and women (mean age 64.8 years) with an incident or prevalent diagnosis of COPD followed during a mean period of 7.2 years: paradoxically, treatment with ß-blockers may reduce the risk of exacerbations and improve survival in patients with COPD, possibly as a result of dual cardiopulmonary protective properties.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :