Publié par Formation Médicale Continue


"Voici la 3
ème édition des Atlas Régionaux de la démographie médicale en France. Dans cette édition 2013, nous avons voulu apporter quelques évolutions.GG-2013-11-29-a--08.15.21.jpg

La variation du nombre de médecins généralistes libéraux par rapport à celle de la population est variable d’une région à l’autre (d’ailleurs, la logique d’une augmentation de la population n’amène pas systématiquement une augmentation du nombre de médecins).

Une analyse prospective de 2013 à 2018 nous amène certaines interrogations (en particulier la baisse de généralistes installés par rapport aux autres spécialités). "


 

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins publie la septième édition de l’Atlas national de la démographie médicale, réalisé à partir des chiffres du Tableau de l’Ordre au 1er janvier 2013. Si la France n’a jamais recensé autant de médecins inscrits, c’est essentiellement la progression du nombre de retraités actifs et l’arrivée des médecins à diplômes européens et extra-européens qui contribuent à cette tendance.


2.jpg


GG-2013-11-29-a--08.16.53.jpg
GG-2013-11-29-a--08.17.04.jpg

GG-2013-11-29-a--08.21.17.jpg

Avec une densité moyenne de 298,7 médecins en ac

GG-2013-11-29-a--08.24.34.jpg

tivité régulière pour 100 000 habitants, la région Bretagne se situe dans la moyenne de l’intervalle de confiance.

 

 

En première inscription

Lors de la première inscription à l’Ordre, 55,2% des jeunes médecins ont fait le choix d’exercer en secteur salarié et 14,2% ont privilégié un exercice libéral/mixte.

 

 


  GG-2013-11-29-a--08.25.57.jpg

 

Les premières inscriptions... Cinq ans plus tard

Au cours de l’année 2007, 247 médecins se sont inscrits pour la première fois à un conseil départemental de l’Ordre des médecins de la région Bretagne. Ils exerçaient selon les modes d’exercice suivants :

 

 

 

 



 

Le profil démographique des nouveaux inscrits... cinq ans plus tard

Les médecins s’étant inscrits au tableau de l’Ordre pour la première fois en 2007 dans les départements de la Bretagne sont représentés à 44% par les hommes et à 56% par les femmes :

  • 􏰁  82% d’entre eux sont nés en France.

  • 􏰁  Parmi les médecins qui sont nés en France et qui exercent en Bretagne,

    52% sont originaires d’un des quatre départements.

  • 􏰁  84% ont obtenu leur diplôme en France et majoritairement à Rennes et Brest (82%).



  •  

 

LES SOINS DE PREMIER RECOURS - MÉDECINE GÉNÉRALE

 Définition

Selon l’article L.4130.1 de la loi HPST, les missions du médecin généraliste de premier recours sont notamment les suivantes :

«1°Contribuer à l'offre de soins ambulatoire, en assurant pour ses patients la prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement et le suivi des maladies ainsi que l'éducation pour la santé. Cette mission peut s'exercer dans les établissements de santé ou médico-sociaux ;

«2°Orienter ses patients, selon leurs besoins, dans le système de soins et le secteur médico-social ;

«3°S'assurer de la coordination des soins nécessaire à ses patients ;

«4°Veiller à l'application individualisée des protocoles et recommandations pour les affections nécessitant des soins prolongés et contribuer au suivi des maladies chroniques, en coopération avec les autres professionnels qui participent à la prise en charge du patient ;

«5°S'assurer de la synthèse des informations transmises par les différents professionnels de santé ;

«6°Contribuer aux actions de prévention et de dépistage ;

«7°Participer à la mission de service public de permanence des soins dans les conditions fixées à l'article L. 6314-1 ;

«8°Contribuer à l'accueil et à la formation des stagiaires de deuxième et troisième cycles d'études médicales. » 

 

Les médecins généralistes libéraux et mixtes en activité régulière

Actuellement, les bassins de vie de la région Bretagne recensent 3 024 médecins généralistes libéraux et mixtes ;

soit une baisse des effectifs de 3,8% ces six dernières années. 

GG-2013-11-29-a--08.29.02.jpg

 

L’âge

Âgés en moyenne de 52 ans, les hommes représentent 66% des 3 024 médecins généralistes libéraux et mixtes de la région Bretagne.

 

􏰄 27% des médecins généralistes libéraux et mixtes sont âgés de 60 ans et plus et 12% sont âgés de moins de 40 ans.

􏰄 Parmi les jeunes générations de moins de 40 ans, les femmes représentent 62% des effectifs. 



  •  

    La densité

    Un bassin de vie compte en moyenne 9 médecins généralistes libéraux et mixtes pour 10 000 habitants.

    48% des bassins de vie de la région Bretagne sont caractérisés par une densité faible. 

  • Les bassins de vie sont composés en moyenne de 21 médecins généralistes libéraux et mixtes. 

    Durant cette période, 67 bassins de vie ont enregistré une baisse des effectifs de médecins généralistes libéraux et mixtes allant de -50% pour le bassin de vie de Moncontour à -3% (Morlaix).

    35 bassins de vie maintiennent leurs effectifs tandis que 41 enregistrent une augmentation pouvant aller de +4% (Vannes, Douarnenez, Saint-Malo) à +100% (La Trinité-Porhoet). 

  • Entre 2007 et 2013, les bassins de vie dénombraient 22 médecins généralistes libéraux et mixtes.

  • GG-2013-11-29-a--08.32.04.jpg



  •  

    LES SPÉCIALITÉS EN ACCÈS DIRECT 

  • Les gynécologues médicaux

  • La spécialité de gynécologie médicale comprend les spécialistes en gynécologie médicale et obstétrique et les spécialistes en gynécologie médicale.

    Au cours de l’année 2013, les bassins de vie de la région Bretagne recensent 99 gynécologues médicaux inscrits aux tableaux des Ordres départementaux en activité régulière avec un mode d’exercice libéral ou mixte.

    Sur la période 2008-2013, les effectifs ont diminué de 12%. Cette tendance va se confirmer sur la période 2013-2018 (-10%).

  • Âgés en moyenne de 58 ans, les gynécologues médicaux sont majoritairement représentés par des femmes (60%).

 

Les ophtalmologistes

Au cours de l’année 2013, les bassins de vie de la région Bretagne recensent 218 ophtalmologistes inscrits aux tableaux des Ordres départementaux en activité régulière avec un mode d’exercice libéral ou mixte.

Sur la période 2007-2013, les effectifs ont augmenté de 3,3%. Cette tendance va se confirmer sur la période 2013-2018 (+2,3%).

 

Âgés en moyenne de 56 ans, les ophtalmologistes libéraux et mixtes sont représentés à 55% par des hommes.

 Les pédiatres

Au cours de l’année 2013, les bassins de vie de la région Bretagne recensent 107 pédiatres inscrits aux tableaux des Ordres départementaux en activité régulière avec un mode d’exercice libéral ou mixte.

Sur la période 2007-2013, les effectifs ont diminué de 2,7%. Cette tendance va se confirmer sur la période 2013-2018 (-1,9%).

 Âgés en moyenne de 54 ans, les pédiatres libéraux et mixtes sont représentés à 32% par des hommes et à 68% par des femmes.

Les psychiatres

Au cours de l’année 2013, les bassins de vie de la région Bretagne recensent 209 psychiatres inscrits aux tableaux des Ordres départementaux en activité régulière avec un mode d’exercice libéral ou mixte.

 Sur la période 2007-2013, les effectifs ont augmenté de 2%. Cette tendance va se confirmer sur la période 2013-2018 (+1,5%).

 

Âgés en moyenne de 55 ans, les psychiatres libéraux et mixtes sont représentés par des hommes (61%).


source http://www.conseil-national.medecin.fr/article/atlas-de-la-demographie-medicale-francaise-2013-1327

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :