Publié par Responsable éditorial

 

  Le laboratoire Pfizer, en accord avec l'Agence nationale de sécurité du médicament ( ANSM), annonce l'arrêt de la commercialisation de la spécialité Aldalix, indiqué dans le traitement de l'insuffisance cardiaque congestive. Cette décision prendra effet dès le 1er février 2013

Cette mesure a été prise en raison de la persistance d'usages détournés de la spécialité Aldalix, notamment prescrite dans la prise en charge de l'hypertension artérielle.

 

Arrêt de commercialisation du médicament ALDALIX : ce qu’il faut savoir - Point d'information

 


 


Spironolactone + furosémide 50 mg/20 mg gélule ( ALDALIX )
Indications  AMM du  17/11/1999
-Insuffisance cardiaque congestive
Laboratoire PFIZER

FUROSÉMIDE : 
Diurétiques et apparentés>Diurétiques de l'anse

à ne pas confondre avec

 
Spironolactone + altizide 25 mg/15 mg comprimé ( ALDACTAZINE )
Indications  AMM du  17/11/1999
-Hypertension artérielle
-Oédèmes d'origine rénale,cardiaque et hépatique
Laboratoire PFIZER

ALTIZIDE: diurétique thiazidique.

 


 

Au  fait  .. les diurétiques .. Coooommmmeeennt  caaa maaarche

 

Introduction et généralités

Les traitements diurétiques augmentent l’élimination urinaire de sodium en agissant à différents niveaux de la surface luminale (pôle urinaire) des cellules du tubule rénal. Cet effet a pour conséquence la diminution de la volémie et de la surcharge sodique de l’organisme. Cette propriété est mise à profit dans le traitement de l’hypertension artérielle et de l’insuffisance cardiaque.

On distingue trois catégories principales de diurétiques en fonction des sites d’action au niveau du tubule rénal :

Ceux qui inhibent la réabsorption du sodium au niveau de la branche ascendante de l’anse de Henlé (diurétiques de l’anse) : ils inhibent le co-transport Na+, K+ et Cl-. La natriurèse induite est très importante, puisque la réabsorption à ce niveau l’est aussi. Ils sont principalement représentés par le furosémide (Lasilix*) et le bumétanide (Burinex*).
Ceux qui inhibent la réabsorption de sodium au niveau du tube contourné distal : les thiazides et apparentés. Exemple : l’hydrochlorothiazide (mis sur le marché en 1957)
Ceux qui inhibent la réabsorption de sodium au niveau du tube contourné distal et surtout du tube collecteur (diurétiques distaux). Certains de ceux-ci sont des inhibiteurs compétitifs de l’aldostérone. L’amplitude de leur effet dépendra donc du niveau de concentration plasmatique de l’aldostérone.

Capture-d-ecran-2012-11-09-a-14.49.49.jpg

 

Mécanisme d’action

Les diurétiques diminuent la pression artérielle essentiellement en réduisant les réserves de sodium de l’organisme. Au début, les diurétiques réduisent la pression artérielle en réduisant le volume sanguin et le débit cardiaque. Les résistances périphériques peuvent augmenter. Après 6 - 8 semaines, le débit cardiaque revient à la normale tandis que les résistances vasculaires périphériques diminuent. On pense que le sodium contribue à la résistance vasculaire en augmentant le tonus vasoconstricteur artériolaire et la réactivité vasculaire à l’action des différentes substances endogènes vasoconstrictrices comme l’angiotensine II, les catécholamine, l’endothéline etc… Cette hyper-réactivité pourrait être secondaire à la surcharge calcique induite par la surcharge sodique intra-cellulaire chronique. Ces effets sont annulés ou inversés par les diurétiques ou la restriction sodée.

Il existe chez l’insuffisant cardiaque une altération de la capacité du rein à éliminer le sodium, d’ou une rétention hydro-sodée. Celle ci s’accentue lorsque en plus aux stades avançés de la maladie, le système rénine angiotensine aldostérone est stimulé pour maintenir la pression artérielle. La rétention hydro-sodée chez l’insuffisant cardiaque induit une augmentation des pressions de remplissage ventriculaire gauche à l’origine d’une augmentation du travail cardiaque et d’une réduction de la perfusion des couches sous-endocardiques (responsable d’une ischémie préjudiciable à leur niveau) et expose à l’œdème pulmonaire.

 

source http://www.chups.jussieu.fr/polys/pharmaco/poly/POLY.Chp.9.2.html

 

 

 

   Alors  , vous avez tout compris maintenant .....cela ne vous gonfle plus ..


Capture-d-ecran-2012-11-09-a-07.35.07.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :