Publié par Preuves & Pratiques

P&P.

Antalgiques chez la femme enceinte et conséquences sur le garçon à naître

Étude danoise et finlandaise incluant 2.297 femmes enceintes :

la consommation régulière et prolongée d'antalgiques bénins (paracétamol, aspirine, ibuprofène),

particulièrement au second trimestre,

serait associée de façon dose-dépendante à un risque de cryptorchidisme congénital du garçon à naître.

Kristensen & Coll., Human Reproduction, 8 novembre 2010 ; prépublication en ligne.

En savoir plus...


Use of analgesics in pregnant women and male reproductive disorders

Joint Danish and Finnish study including 2,297 pregnant women: regular and prolonged intake of mild analgesics (paracetamol, aspirin, ibuprofen), especially during the second trimester, was dose-dependently associated with congenital cryptorchidism in the male child to be born.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :