Publié par Formation Médicale Continue

 

"Cette nouvelle molécule ne possède pas d'antidote.

Les médecins biologistes alertent : nous sommes, selon eux, face à un scandale peut-être aussi grave que celui du Mediator, avec près d'un million de Français potentiellement concernés par la prise d'un anticoagulant nouvelle génération, appelé Pradaxa, qui ne possède pas d'antidote en cas d'hémorragie.Pradaxa.jpg

Les médecins biologistes sont inquiets  (NDLR FMC DINAN  : de l'arrêt  des INR ??? )et viennent d'écrire à la ministre de la Santé Marisol Touraine pour l'alerter sur le Pradaxa, un médicament apparu en France il y a cinq ans et qui est prescrit contre les problèmes de coagulation : embolies, infarctus, phlébites, AVC.

Le risque d'une hémorragie interne

Jusqu'à présent les patients exposés aux risques de caillots de sang prenaient un anticoagulant bien connu : le Previscan. (NDLR FMC DINAN   : et LA WARFARINE  !!!! )

Ce médicament est efficace mais nécessite un suivi lourd : à savoir une prise de sang tous les 15 jours.   (NDLR FMC DINAN  : mensuel le plus souvent  )


En 2008, arrive sur le marché une nouvelle molécule qui  ne nécessite pas ce suivi, le Pradaxa.  (NDLR FMC DINAN  : et  dautres ELIQUIS,XARELTO) )

Les médecins se mettent à la prescrire en masse.

Mais ce médicament n'est pas sans danger. ........
 

Et selon le syndicat des jeunes biologistes médicaux, des cas comme le sien sont nombreux, avec parfois une issue fatale.

L'ancien traitement pouvait lui aussi provoquer des hémorragies.

Mais grosse différence, lui posséde un antidote : à injecter d'urgence en cas de problème.


Un traitement plus coûteux

L'ancien traitement coutait 12,50 euros par mois.

Le nouveau revient à 70 euros.

Par conséquent, certains s'interrogent quant aux pressions possibles exercées par des firmes pharmaceutiques qui inciteraient à prescrire la nouvelle molécule.

L'Agence du médicament vient elle même d'envoyer un courrier aux  médecins les mettant en garde contre les effets indésirables de cette nouvelle molécule. Elle promet de surveiller ces prochains mois les volumes de ventes.

Par Mathilde Lemaire, Ouafia Kheniche

LE VENDREDI 20 SEPTEMBRE 2013 À 05:00

 

 


les "NACO"  sur le site FMC DINAN

 


 

Nouveaux anticoagulants oraux Eliquis (apixaban), Pradaxa (dabigatran), Xarelto (rivaroxaban) :

mise en garde sur les facteurs de risques hémorragiques - Lettre aux professionnels de santé
12/09/2013

LIEN

-

Capture-d-ecran-2013-09-20-a-08.45.15.jpg

Capture-d-ecran-2013-09-20-a-08.45.22.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :