Publié par Preuves et pratiques

Stress et maladies inflammatoires de l'intestin (MII), étude française ?

Comparaison, par le moyen d'un autoquestionnaire validé, des événements vécus comme stressants chez 167 Crohn et 74 RCH soit 241 patients pris en début de leur maladie d'une part, et chez 324 témoins d'autre part.

Résultats : les événements stressants ont été plus fréquents chez les patients atteints de Crohn comparativement aux cas de RCH et aux témoins, mais la différence n'était pas significative après prise en compte des facteurs de confusion.

 Contrairement au ressenti d'un grand nombre de patients, il apparaît donc que les stress n'est pas un facteur de risque de déclenchement d'une MII.



Lerebours & Coll., American Journal of Gastroenterology, janvier 2007 ; 102 (1) : 122-131.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :