Publié par Preuves et Pratiques

Petites filles de bas poids de naissance (BPN) et risque de dépression lors de l'adolescence.


1.420 enfants, dont les données périnatales étaient collectées, ont été suivis au cours de leur adolescence.

Résultats : la prévalence cumulée de la dépression (objectivée par DSM-IV) chez les adolescentes de BPN était de 38,1 %, versus 8,4 % chez les adolescentes nées avec un poids normal.

Or cette prévalence ne dépassait pas 4,9 % chez les garçons adolescents.

Cette vulnérabilité des adolescentes ayant eu un BPN est donc à surveiller.



Costello & Coll., Archives of General Psychiatry, mars 2007 ; 64 (3) : 338-334.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :