Publié par Preuves et pratiques

Influence du jogging chez des seniors en surpoids, initialement indemnes de gonarthrose.  

Étude d'une cohorte de 1.279 sujets, inclus vers l'âge de 53,2 ans et examinés 9 ans plus tard.

 Résultats : la marche, le jogging et même une certaine fréquence d'activités physiques
 n'ont aucune influence, négative ou positive, sur le risque d'arthrose, notamment de gonarthrose,
même chez des sujets à IMC > 30 kg/m².



Felson & Coll., Arthritis Care & Research, 31 janvier 2007 ; 57 (1) : 6-12.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :