Publié par Preuves et Pratiques

IMC et ostéoporose.

 Étude incluant toutes les femmes de 50-84 ans adressées par leur médecin au centre hospitalo-universitaire de Baystate (USA) pour une DMO en 1998-2000.

Résultats : la DMO est inversement proportionnelle à l'IMC.

Après ajustements relatifs à l'âge, à l'utilisation antérieure d'un THS et à d'autres facteurs, les odds ratios d'ostéoporose, pour un IMC bas, élevé et obèse (comparativement à un IMC modéré) ont été respectivement de 1,8, 0,46 et 0,22 avec une tendance linéaire significative entre les catégories d'IMC.

 Pour réduire le risque d'ostéoporose, les patientes devraient donc être avisées de se maintenir à un poids normal.

Asomaning & Coll., Journal of Women's Health, novembre 2006 ; 15 (9) : 1028-1034.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :