Publié par Preuves et pratiques

L'endométriose augmente-t-elle le risque de fracture ?

Résultats du suivi, pendant 20 ans, de 987 femmes après un diagnostic prouvé d'endométriose vers l'âge de 35 ans :

l'incidence cumulée de fracture n'a pas été supérieure à celle d'une population féminine de même âge.

En dépit des effets indésirables imputés à des traitements de l'endométriose sur la densité osseuse,
 il n'a pas été observé d'augmentation de risque à long terme sur cette cohorte féminine constituée au hasard.


Melton & Coll., Fertility and Sterility, décembre 2006 ; 86 (6) : 1576-1583.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :