Publié par Preuves et Pratiques

Vin rouge et santé vasculaire.   


Sa consommation régulière et modérée semble réduire le risque de maladie coronaire ainsi que le mortalité globale.

Il semble que les procyanidines seraient les polyphénols vasoactifs principaux du vin rouge.

Ils sont très concentrés dans les vins du Sud-Ouest de la France et de la Sardaigne, là où les méthodes traditionnelles de production permettent que ces éléments soient efficacement extraits au cours de la vinification.

Il se trouve que la longévité des populations de ces régions est élevée.



Corder & Coll., Nature, 30 novembre 2006 ; 444 (7119) : 566
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :