Publié par Preuves et pratiques

Allergie et inactivité physique.




Résultats d'une étude épidémiologique incluant 2.429 enfants de 5-14 ans, suivis pendant 13 ans :

les enfants inactifs présentaient des taux de pollinose plus élevés que les enfants actifs

 lors de leur inclusion (aOR 2,39) et au cours de la période de suivi (aOR 1,76).

Le risque relatif de survenue d'une pollinose a également été augmenté par l'inactivité (aRR 1,50).

 Mais il n'y a eu aucune corrélation entre une sensibilisation prouvée par dosage d'IgE spécifiques et l'inactivité physique.



Kohlhammer & Coll., Allergy, novembre 2006 ; 61 : 1310-1315.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :