Publié par Preuves et pratiques

Attention aux arrêts, même temporaires, de la prise d'aspirine chez les coronariens.

Résultats d'analyses de 612 études regroupant 50.279 patients : l

la mauvaise observance ou l'arrêt de l'aspirine triple le risque d'événements cardiaques majeurs (OR = 3,14).

Mais ce risque est encore plus élevé après angioplastie coronaire avec pose de stent (OR = 89,79).


Biondi-Zoccai & Coll., European Heart Journal, 19 octobre 2006 ; 27 : 2667-2674
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :