Publié par Preuves et Pratiques

Tabagisme et papillomavirus.  

Résultats d'une étude cas-témoins incluant 738 femmes.

Le risque de cancer cervical in situ (CIS) chez les fumeuses, HPV-16 + lors du premier frottis,
est 14 fois plus élevé que celui des fumeuses HPV-16 -.

Or chez les non fumeuses, la positivité de HPV-16 multiplie seulement le risque par 6.

Une interaction significative est également observée entre la durée du tabagisme et la présence de HPV-16 dans le développement du CIS.



Gunnell & Coll., Cancer Epidemiology Biomarkers & Prevention, novembre 2006 ; 15 : 2141-2147.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :