Publié par Preuves et pratiques

Hypotension aux urgences et décès inattendus.


Une étude prospective de cohorte a porté sur un échantillon randomisé de 4.790 patients (> 17 ans) admis dans le service d'urgences d'un grand hôpital urbain.

19 % d'entre eux ont eu une hypotension (PAS < l00 mm Hg) transitoire ou épisodique, non traumatique, constatée au service d'urgences.

 Résultat inédit : ces patients ont eu une probabilité plus élevée de mourir de façon soudaine et inattendue à l'hôpital que ceux qui n'ont pas eu d'hypotension (2 % vs 0,2 %).


Jones & Coll., Chest, octobre 2006 ; 130 : 941-946.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :