Publié par Preuves et pratiques

Infections aiguës et risque de maladie thromboembolique veineuse (MTEV).

Résultats d'une étude incluant 7.278 cas de MTEV profonde et 3.755 cas de 1er embolisme pulmonaire (EP).

Les risques de MTEV et d'EP étaient significativement augmentés et pratiquement doublés au cours des 2 semaines suivant une infection urinaire ;
ils diminuaient lentement dans les mois suivant pour retrouver leur valeur basale après 1 an.


Le risque de MTEV augmente également après une infection respiratoire.



Smeeth & Coll., Lancet 2006 ; 367 : 1075-1079.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :