Publié par Preuves et Pratiques

Retards de diagnostic du syndrome du QT long.

Résultats d'une analyse de 31 cas :
le retard de diagnostic du syndrome du QT long est fréquent.

Les symptômes sont souvent attribués à des convulsions.

 Ce sont les diagnostics erronés d'épilepsie qui font perdre le plus de temps.

 Les erreurs d'interprétation de l'ECG sont fréquentes. Il est important de cultiver une suspicion de syndrome du QT long face à une syncope et à des convulsions.

MacCormick & Coll., Annals of Emergency Medicine, juillet 2009 ; 54 (1) : 26-32.

En savoir plus...


Delayed diagnosis of long QT syndrome.

Detailed retrospective review of 31 cases was undertaken: delayed diagnosis of long QT syndrome is frequent. Symptoms are often attributed to alternative diagnoses, most commonly seizure disorder. Patients labeled as epileptic ex
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :