Publié par Quotimed.com

Luc Chatel présente son plan de lutte pour la rentrée

       "CE PLAN de « continuité pédagogique », déjà en place, consiste, en cas de nombreuses fermetures d’écoles, à la diffusion de programmes éducatifs sur France 5 et France Culture.

      Au total, 264 heures d’émissions télévisées et 288 heures d’émissions radiophoniques sont préparées, pour tous les niveaux d’enseignement (école, collège et lycée). Les élèves pourront également travailler sur Internet grâce à « l’académie en ligne », site proposé par le ministère.

         « Le rôle du gouvernement est bien évidemment d’envisager toutes les hypothèses et de se préparer à toutes les éventualités », a expliqué le ministre.
         En cas de pandémie totale, le gouvernement serait donc prêt à une fermeture totale des écoles mais « ce n’est pas d’actualité », a insisté Luc Chatel. « Nous allons accueillir tous les enfants à la rentrée et informer les parents ».

             L’OMS (Organisation mondiale de la santé) avait déclenché dès le 11 juin le niveau 6 d’alerte maximale face à la grippe A mais le gouvernement français avait décidé de maintenir son plan national au niveau 5, en raison d’une faible circulation du virus en France. La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, avait cependant envisagé en juillet un passage au niveau supérieur, selon l’évolution de la pandémie.

         L’éventuelle décision de fermer des établissements scolaires sera prise « par le préfet, en concertation avec les autorités de l’éducation et les directeurs des établissements, après examen de la situation épidémiologique nationale et locale ».

        En cas de fermetures d’établissements, le gouvernement ne prévoit aucun mode de garde alternatif, précisément pour éviter le regroupement d’enfants qui pourrait favoriser la diffusion du virus, indique le ministère de l’Éducation sur son site ".
"

Dr IRÈNE DROGOU et AUDREY BUSSIÈRE
Quotimed.com, le 18/08/2009


240 autres articles
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :