Publié par Eurostat (EN)

                  Les différentes causes de décès dans les 25 Etats membres

Selon les données d' Eurostat (EN) couvrant la période 2000-2003, il y a des différences significatives en termes de cause de décès au sein l'UE.

Selon l'Etat membre, le sexe ou l'âge, les causes de mortalité varient considérablement.

Au niveau européen, 41 % de l'ensemble des décès sont dus à des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et autres maladies de l'appareil circulatoire.
Ces maladies restent la cause la plus répandue même en considérant les groupes de personnes les plus âgées.

Au contraire, les jeunes meurent plus fréquemment en raison de sources externes, telles que des accidents de la route ou de suicide.
 Alors que les accidents de la route restent la principale cause de décès parmi les moins de 20 ans, la Slovaquie en tête, le suicide est surtout à l'origine de la mort d' hommes âgés de 20 à 44 ans.

Les hommes sont d'ailleurs 4 fois plus susceptibles de commettre un suicide que les femmes.
 Le taux de suicide le plus élevé, hommes et femmes compris, est enregistré en Lituanie (90 décès pour 100 000 hommes âgés entre 20 et 44 ans), alors que les plus faibles taux concernent le Sud de l'UE. En considérant le groupe de personnes âgées entre 45 à 64 ans, les cancers sont responsables de 41 % de l'ensemble des décès.

Tandis que les cancers de la gorge et du poumon frappent principalement les hommes, l
es femmes restent surtout affectées par le cancer du sein
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :